Non à une campagne massive de vaccination forcée !

Non à une campagne de vaccination forcée!La nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn vient d’expliquer dans le Parisien son souhait d’étendre l’obligation vaccinale pour nos enfants, en passant de 3 vaccins à 11 obligatoires pour, dit-elle, « permettre à la société d’évoluer ».

Disons le tout net : obliger des parents à voir 11 vaccins (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, haemophilus influenzae B
pneumocoque, méningocoque C) injectés à leurs enfants dès le plus jeune âge, sans avoir leur mot à dire, n’a rien d’une évolution de société. Une telle vaccination massive et à marche forcée serait un véritable hold-up sur notre liberté individuelle et notre santé !

Non seulement ce projet va à l’encontre des règles minimales de sécurité sanitaire, mais il viole également nos libertés fondamentales. Alors que la grande majorité des pays européens n’ont pas d’obligations vaccinales, sans conséquences sanitaires notables, le Parlement suédois vient même de déclarer l’obligation vaccinale anticonstitutionnelle.

À contre-courant de ces pays soucieux des libertés individuelles, notre ministre de la Santé veut faire fi de la défiance justifiée des Français envers les vaccins, comme l’avait fait sa précédente consœur,  lorsqu’elle avait fait voter une loi  indiquant que les infirmières scolaires pouvaient vacciner les enfants sans le consentement éclairé des parents. Alors qu’on parle tant aujourd’hui de conflits d’intérêts et de moralisation de la vie publique, il est urgent de préférer la transparence et le dialogue avec les Français aux cadeaux offerts aux laboratoires pharmaceutiques.

Nous exigeons :

Depuis près de 40 ans, Alternative Santé défend votre libre choix thérapeutique.

Dés 1982, nous exprimions nos doutes sur l’utilité du BCG. En 1995, nous alertions sur les risques du vaccin contre l’hépatite B, ce qui a contribué à sa suspension dans les collèges en 1998. Dans les années 2000 nous avons soutenu activement les victimes de la myofasciite à macrophages et avons notamment mis en garde sur les risques du Gardasil.

Aujourd’hui encore, notre santé est en danger et notre détermination mise à l’épreuve. Chacun de vous peut agir en signant cette pétition et en la faisant circuler auprès du plus grand nombre.

REJOIGNEZ NOTRE COLLECTIF D'ASSOCIATIONS ET DE LANCEURS D'ALERTE.

LISEZ, PARTAGEZ, ET FAITES SIGNEZ AU PLUS GRAND NOMBRE LE TEXTE DE NOTRE PÉTITION

Source : (Article et Pétition d'Alternative Santé), Alternative Santé - Article rédigé le 23 juin 2017 à 18h22 - Article paru dans le journal nº 47 , https://www.alternativesante.fr/vaccins/non-a-une-campagne-massive-de-vaccination-forcee