Auriculothérapie/Auriculothérapie-réflexologie

oreille equivalencesDéjà connue dans la Chine ancienne, l'auriculothérapie utilise les zones réflexes du pavillon de l'oreille afin de dépister et de corriger les déséquilibres. Elle a été redécouverte avec les travaux du Dr Paul Nogier (1908-1996) puis développée en 1951 en mettant en lumière que le pavillon auriculaire représait le fœtus....

L'auriculoréflexologie ou auriculothérapie est une technique d'acupuncture auriculaire au sein de laquelle le thérapeute stimule des points situés dans le pavillon de l'oreille afin de régler la problématique du patient.

L'auriculothérapie utilise les zones réflexes du pavillon de l'oreille afin de dépister et de corriger les déséquilibres. Le pavillon de l'oreille est comme un hologramme du corps humain sur lequel des points correspondent à différentes zones du corps. Les organes douloureux, déséquilibrés ou spasmodiques, manifestent leurs douleurs à des points précis situés sur le pavillon auriculaire (oreille). Ces points douloureux sont appelés zones réflexes.

Histoire

oreille points zonesCette cartographie (somatotopie auriculaire)  très ancienne déjà connue dans la Chine ancienne utilisait les points de l'oreille en cas de maladies des yeux, de la gorge et de maladies accompagnées de fièvre. Elle et a été redécouverte avec les travaux du Dr Paul Nogier (1908-1996) et développée en 1951 par ce docteur lyonnais mettant en lumière que le pavillon auriculaire représait le fœtus. Avec le médecin allemand Gerhard Bachmann en 1956 les premiers écrits en langue chinoise sur l'auriculothérapie voient le jour. Là était démontré que la piqûre des points de l'oreille externe provoquait « une vive douleur en même temps qu’une sédation ou une guérison de la maladie de l’organe correspondant ».

Depuis, l'acupuncture de l’oreille a progressé en Chine et plusieurs programmes nationaux y sont développés. Les mécanismes de cette action seraient sous-tendus par une convergence neuronale, réunissant, d’une part, les influx en provenance de l’organe malade, et, d’autre part, ceux qui proviennent des zones cutanées auriculaires. Il est probble qu'un un rôle thermorégulateur de ces zones auriculaires intervient dans la thermogenèse profonde des organes.

Depuis 1987 l'Auriculothérapie est une pratique officiellement reconnue par l'O.M.S. et en 1990, un groupe de travail réuni par l’OMS en a standardisé la nomenclature de 43 points auriculaires. Depuis, cette technique est enseignée dans de nombreuses facultés.

La séance

Après un entretien avec le thérapeute visant à préciser les problématiques du patient, la séance consiste à traiter les organes déséquilibrés en piquant le pavillon de l'oreille à l'aide d’une aiguille stérile courte d'un millimètre d’épaisseur. C'est une technique de soins simples et efficaces.

Le sujet est allongé sur une table et le praticien est assis ou debout derrière lui. Il recherche les zones douloureuses en palpant les deux oreilles de l’individu. Lorsque la zone douloureuse est en lumière, le praticien va agir sur les zones en questions par le biais de massages, d’aiguilles ou de laser, afin de rééquilibrer le terrain.

Pour en savoir plus

"Introduction pratique à l'auriculothérapie" de Nogier, P. F. M., & Nogier, P. F. (1977). (Ed Maisonneuve).

"Indications et traitements en auriculothérapie. Auriculothérapie" de Rouxeville, Y. (2007).

"Auriculotherapy on low back pain in the elderly. Complementary therapies in clinical practice" de Suen, L. K., Wong, T. K., Chung, J. W., & Yip, V. Y. (2007). "Efficacy of auriculotherapy for constipation in adults: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. The Journal of Alternative and Complementary Medicine, 20(8), 590-605" de Yang, L. H., Duan, P. B., Du, S. Z., Sun, J. F., Mei, S. J., Wang, X. Q., & Zhang, Y. Y. (2014). " Effectiveness of auricular therapy on sleep promotion in the elderly. The American journal of Chinese medicine, 30(04), 429-449" de Suen, L. K., Wong, T. K., & Leung, A. W. (2002).

"Le rôle de l’auriculothérapie en anesthésie et dans le traitement de la douleur. Le Praticien en Anesthésie Réanimation" de Alimi, D., & Chelly, J. E. (2016)..